/
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pape : les raisons de la polémique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pape : les raisons de la polémique   Ven 10 Avr - 21:12



D'après un sondage IFOP publié le 22 mars dans le Journal du Dimanche, 43% des catholiques souhaitent que Benoît XVI démissionne ou parte à la retraite. En cause : ses récentes prises de position contre l'usage du préservatif, pour la frange intégriste de l'Eglise ou sa relative clémence à l'égard d'un prélat négationniste. Retour en images sur ces polémiques qui divisent les catholiques.



C'est la dernière polémique en date. Le 17 mars, dans l'avion qui le mène au Cameroun dans le cadre de son premier voyage pontifical en Afrique, Benoît XVI a déclaré à des journalistes que le problème du sida ne "peut pas être réglé" par la "distribution de préservatifs". "Au contraire, leur utilisation aggrave le problème".


Toujours en Afrique, cette fois-ci en Angola, Benoît XVI a une nouvelle fois suscité la polémique en livrant une tirade anti-avortement thérapeutique : "Combien est amère l'ironie de ceux qui promeuvent l'avortement au rang des soins de la santé des mamans ! Combien est déconcertante la thèse de ceux qui prétendent que la suppression de la vie serait une question de santé reproductive", a-t-il lancé, en contradiction avec le Protocole de Maputo. Ce document adopté par l'Union africaine en 2003 appelle les gouvernements à autoriser "l'avortement médicalisé, en cas d'agression sexuelle, de viol, d'inceste et lorsque la grossesse met en danger la vie de la mère".


Le 5 mars, l'archevêque de Recife justifie l'excommunication, au Brésil, de la mère d'une enfant de 9 ans qui a fait avorter sa fille, violée par son beau-père et enceinte de jumeaux, ainsi que l'équipe médicale qui a mené l'opération. "Certes, ce qu'a fait cet homme est horrible", a déclaré le prélat, "mais il y a tant de péchés graves, et le plus grave est l'élimination d'une vie innocente". Sa décision est soutenue par le Saint-Siège et la congrégation pour les évêques. Le 14 mars, face à la polémique grandissante, la Conférence nationale des évêques du Brésil désavoue l'archevêque de Recife et rejette l'excommunication.


Le 24 janvier, le Vatican réintègre 4 évêques intégristes excommuniés par Jean-Paul II en 1988 pour avoir refusé l'héritage de Vatican II. Décidé en 1965, ce concile symbolise l'ouverture de l'Eglise sur le monde moderne et l'abandon du latin pendant la messe. Une décision à laquelle se sont toujours opposés les 4 prélats, inspirés par Monseigneur Lefebvre, un évêque français opposé à l'œcuménisme et prônant un retour au traditionalisme rigoureux de l'Eglise. A Rome, depuis l'arrivée de Benoît XVI, un projet pour libéraliser la célébration de la messe traditionnelle (en latin, le prêtre tournant le dos aux fidèles) est en cours, suscitant l'émoi parmi la frange moderniste des catholiques.


Le tollé provoqué par le retour dans l'Eglise d'évêques lefebvristes est d'autant plus grand que l'un d'entre eux, le prélat britannique Richard Williamson, exerçant en Argentine, a nié l'existence de la Shoah deux jours plus tôt sur une chaîne suédoise. "Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz. Je pense que 200 000 à 300 000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz", a déclaré Williamson. Si le Vatican lui a rapidement demandé de renier ses déclarations et si le gouvernement argentin l'a expulsé, beaucoup reprochent à Benoît XVI d'avoir réintégré dans l'Eglise un homme dont le négationnisme serait connu depuis... 1989 !


En 1992, Jean Paul II avait fait "repentance" pour les crimes commis par l'Eglise au nom de l'évangélisation des populations indiennes. Mais le 13 mai 2007, en visite au Brésil, le pape Benoît XVI a fait machine arrière en déclarant publiquement que l'évangélisation des populations indigènes en Amérique Latine "n'a apporté à aucun moment une aliénation des cultures précolombiennes". Des historiens et porte-parole de communautés indiennes ont immédiatement dénoncé des propos jugés "arrogants et irrespectueux".


Le 12 septembre 2006, dans son discours à l'université de Ratisbonne, Benoît XVI critique explicitement l'Islam en citant les paroles d'un empereur byzantin du XIVème siècle : "Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu ne trouveras que des choses méchantes et inhumaines". Cette citation a déclenché de vives protestations dans le monde musulman et au sein même de l'Eglise.


Si les récents propos de Benoît XVI contre le préservatif et l'avortement ont fait la une des journaux, certains estiment que ces polémiques ont "éclipsé" le véritable message du pape en Afrique. Des analystes, parfois de gauche comme Jacques Julliard du Nouvel Observateur, font remarquer que la presse a volontairement passé sous silence les foules énormes et enthousiastes qui sont venues assister aux déplacements du souverain pontife. Sans parler de l'absence quasi-totale d'information sur les nombreux discours de Benoît XVI concernant la lutte contre la corruption et la violence ou la dénonciation du statut "diminué" de la femme africaine. Les défenseurs du pape, même modérés, expliquent ainsi que la presse a volontairement omis de traiter ces sujets pour se concentrer uniquement sur les polémiques.

MSN


Dernière édition par athena2 le Ven 10 Avr - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pape : les raisons de la polémique   Ven 10 Avr - 21:16

je vote aussi pour son départ !!
je n'aime pas cet homme !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape : les raisons de la polémique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colloque sur le "bien-être" animal & polémique
» La Loi Carle sur l'enseignement privé fait polémique
» "Madame écrit, monsieur adore" : la polémique Busnel/De Vigan.
» La guerre d'Algérie fait polémique au sein des célébrations 2012
» Polémique au salon de l'agriculture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bavardons... :: parlons de tout et de rien !-
Sauter vers: